La chrononutrition pour maigrir du haut du corps : est-elle utile ?

Perte de poids femme

Pourquoi faire de la chrononutrition pour maigrir du haut du corps ?

Nos vies sont régies par des variations cycliques quotidiennes et les humains sont l’une des nombreuses créatures qui ont développé des cycles inhérents de 24 heures, connus sous le nom de rythme circadien, ce qui nous permet d’accomplir toutes les tâches à leur capacité maximale.

Ce cycle veille/sommeil a un impact sur tout, du métabolisme à l’immunité, et il ne s’agit pas seulement de dormir. Croyez-le ou non, l’apport alimentaire ou la nutrition a un impact significatif sur l’horloge circadienne. La chrononutrition, une pratique qui aide les gens à perdre du poids de manière saine, est basée sur cette notion. Pour bien maigrir il faut être rigoureux et suivre un rythme constant , c’est pour cela qu’il est important de connaitre la journée type en chrononutrition.

Qu’est-ce que la chrononutrition ?

Le Dr Alain Delabos a créé la chrononutrition en 1986 avec son collègue, le professeur Jean-Robert Rapin, basée sur ces deux systèmes médicaux historiques. La chrononutrition est la pratique de manger à des heures précises chaque jour pour s’assurer que votre métabolisme est en phase avec votre horloge biologique ou circadienne.

Selon une recherche en 2014, les humains contiennent des gènes d’horloge de base. Ces derniers jouent un rôle dans le réglage de l’horloge circadienne du corps via le contrôle de l’horloge maîtresse, l’horloge suprachiasmatique.

Votre métabolisme, votre sécrétion hormonale et votre réponse immunitaire fonctionneront correctement si vous planifiez vos repas en fonction de ces horloges. Le développement d’anomalies métaboliques, d’obésité, de maladies chroniques, de troubles psychologiques et même de cancers peut survenir lorsque les horloges ne sont pas synchronisées.

Considérez les fois où vous avez mangé trop tard après le réveil ou manqué le petit-déjeuner, parce que vous étiez trop occupé pour aller chercher le déjeuner au travail. Votre niveau d’énergie chute, votre corps devient plus agité et vous êtes sûr d’être fatigué à la fin de la journée. Ce retard à manger modifie votre rythme circadien, ralentit votre métabolisme, provoque de la fatigue, provoque une accumulation de graisses dans le corps et augmente votre risque de prise de poids et d’obésité. L’obésité et la croissance du poids sont des facteurs de risque bien connus pour une variété de maladies, y compris les maladies cardiaques.

Les bienfaits de la chrononutrition !

chrononutrition poisson et bon lipides

C’est simple de s’en tenir au régime de chrononutrition, tout ce que vous avez à faire est de consommer la même qualité et la même quantité de nourriture à la même heure chaque jour. Votre petit-déjeuner devrait être une heure après votre lever et votre dîner devrait être deux heures avant le coucher.

Voici quelques-uns des avantages d’un régime chrono-nutritionnel :

  • Perte de graisse et meilleure gestion du poids ;
  • Système digestif plus régulé ;
  • Bonne absorption des nutriments provenant des aliments ;
  • Système immunitaire fort ;
  • Un système de sécrétion hormonale bien régulé ;
  • Réduction du risque d’hypercholestérolémie et de diabète.

Pour quelle raison utiliser la chrononutrition pour maigrir du haut du corps ?

Fruits et légumes fraits

Une recherche a examiné la faisabilité et l’effet d’un changement modeste des heures de repas sur la consommation nutritionnelle, la composition corporelle et les facteurs de risque de diabète et de maladies cardiaques dans le sang.

Les participants ont été divisés en deux groupes : ceux qui ont dû reporter leur petit-déjeuner de 90 minutes et souper 90 minutes plus tôt, et ceux qui ont pris leur repas comme d’habitude. Avant et tout au long de l’intervention de 10 semaines, les participants ont été invités à donner des échantillons de sang et à remplir des journaux alimentaires, ainsi qu’à remplir un questionnaire de rétroaction immédiatement après l’essai.

Selon les recherches, ceux qui ont modifié leurs heures de repas ont perdu, en moyenne, 2 % de leur graisse du haut du corps. Dans l’autre groupe, aucun changement significatif n’a été observé. Il y avait également des preuves de bénéfices favorables de la chrononutrition sur les indicateurs de risque métaboliques. Cependant, l’interprétation des données de glycémie est difficile, car les niveaux de glucose à jeun dans le groupe témoin ont augmenté de manière inattendue.

Contrairement à de nombreuses recherches antérieures dans ce domaine, les participants n’étaient pas tenus de suivre un régime rigide et étaient autorisés à manger tout ce qu’ils voulaient, tant qu’ils restaient dans une fenêtre alimentaire particulière.

Étonnamment, les personnes qui ont modifié leurs heures de repas ont globalement moins mangé que celles qui sont restées les mêmes. Cela a été corroboré par les réponses au questionnaire qui ont révélé que 57 % des participants ont signalé une baisse de la consommation alimentaire, en raison d’une diminution de la faim, de moins d’occasions de manger ou d’une réduction des collations, en particulier le soir.